E-visa touristique

Il vous faut obligatoirement être en possession d’un visa si vous souhaitez effectuer un voyage en Inde, quelle que soit votre nationalité, à l’exception des ressortissants du Nepal, du Bhoutan et des Maldives. En effet, les personnes arrivant sans visa en cours de validité seront immédiatement refoulées par les autorités indiennes. Ceux qui souhaitent entreprendre un voyage touristique peuvent faire une demande de e-visa en ligne avant leur départ. L’e-visa concerne les voyageurs qui souhaitent se rendre en Inde par avion ou par bateau Ceux qui s’y rendent par voie terrestre sont priés de contacter leur consulat. La sortie d’Inde peut se faire par n’importe quel moyen. Selon le site du gouvernement indien, sont concernés : les voyageurs internationaux souhaitant séjourner en Inde dans un but récréatif afin de voir des paysages, rencontrer des amis et des parents qui y résident, suivre un cours de yoga à court terme, suivre des cours de langues, de musique, de danse, d’art et d’artisanat, de cuisine, de médecine, faire du volontariat de courte durée (pour une période d’un mois maximum, sans aucune rémunération).

Le e-visa touristique d’un mois est valable pour une double entrée sur le territoire indien dans la limite de sa période de validité. Quant à ceux d’un an et de cinq ans, il est valable pour de multiples entrées mais chaque visite ne peut durer plus de 90 jours mis à part les citoyens des États-Unis, du Canada, du Japon et du Royaume Uni qui peuvent rester sur le territoire indien pendant 180 jours consécutifs.

Si vous comptez rendre visite à des membres de votre famille ou à des amis, il vous faudra indiquer un nom et une adresse. Idem pour les stages ou cours de yoga – vous devrez avoir l’adresse du centre où vous suivrez vos cours.

L’e-visa ne limite pas les zones à visiter sur le territoire indien comparé à un visa classique mais pour certaines zones dites « protégées » ou « restreintes », il vous faudra obtenir des permis additionnels qui sont fournis uniquement par les autorités locales. Les zones concernées sont les Îles Andaman & Nicobar, l’Arunachal Pradesh, l’Himachal Pradesh, le Cachemire, les Îles Lakshadweep, le Manipur, le Mizoram, le Nagaland, le Rajasthan, le Sikkim et l’Uttaranchal.

En général, les voyages organisés prennent ces restrictions en considération vous permettant de ne pas avoir à faire de demande pour un permis spécial en plus du e-Visa, comme pour le Ladakh/Leh par exemple où les voyages groupés sont tolérés sans permis.