E-visa pour les affaires

Vous devez obligatoirement être en possession d’un visa si vous souhaitez effectuer un voyage en Inde, quelle que soit votre nationalité, à l’exception des ressortissants du Nepal, du Bhoutan et des Maldives. En effet, les personnes arrivant sans visa en cours de validité seront immédiatement refoulées par les autorités indiennes. Même ceux qui se rendent en Inde pour un voyage d’affaires doivent détenir un visa et peuvent, s’ils le souhaitent, obtenir le visa électronique en ligne. En effet, depuis avril 2017, l’Inde a revu son programme d’e-visa afin d’y introduire une sous-catégorie spéciale de visas pour les voyageurs d’affaires.

Le E-Business visa est valable pour une année à partir de la date de son émission et concerne uniquement ceux qui resteront sur le territoire indien durant 180 jours consécutifs au maximum. Ceux qui souhaitent rester au-delà de cette période sont priés de se renseigner auprès des autorités concernées.

Si vous vous rendez en Inde dans le cadre d’une visite d’affaires, il vous faudra télécharger votre carte de visite professionnelle en PDF et donner toutes les informations concernant votre société (nom, numéro de contact, adresse, site web etc..) ainsi que les noms et coordonnées de votre contact en Inde et la raison pour laquelle vous faites ce voyage.

Cet e-visa pour les affaires vous permet de voyager en Inde pour les motifs suivants :

  • Prospection commerciale, vente de produits
  • Recherche de sous-traitants, achats de produits, vérification de commandes, contrôle de la qualité, audit
  • Visite ou exposition dans des Salons professionnels
  • Gestion des ressources humaines, recrutement de main-d’œuvre
  • Participation à des réunions d’affaires
  • Effectuer les réparations dans une usine ou d’un équipement dans le cadre d’un contrat de garantie ou de maintenance
  • Installer un équipement dans le cadre d’un contrat de fourniture de cet équipement
  • Assurer un support technique, une fourniture de service ou dispenser un transfert de savoir-faire
  • Dispenser une formation ou effectuer une activité de coaching
  • Participation à une assemblée générale, exploration d’opportunités de partenariat ou de création d’entreprise
  • Propriétaires ou associés gérant une entreprise crée à leur nom en Inde
  • Participation à un spectacle en tant qu’artiste (si vous n’êtes pas rémunéré, vous devrez faire une demande de visa d’entrée)
  • Suivre une formation interne au sein de la filiale indienne de son employeur français
  • Participation à une délégation commerciale officielle dans le cadre de projets d’importance nationale