Faut-il imprimer le e-visa?

Toutes les formalités pour l’obtention du e-visa se font en ligne sur le site du gouvernement ou sur des sites spécialisés. Bien que la demande doit impérativement être faite et approuvée avant le voyage, le visa ne sera obtenu qu’à l’arrivée quand vous aurez présenté une copie du mail d’acceptation.

La première étape dans l’obtention du visa consiste à remplir le formulaire de demande de visa en ligne puis télécharger les documents requis avant d’effectuer le paiement qui se fera directement sur le site du gouvernement ou le site spécialisé par carte bancaire. Assez rapidement – environ 4 jours après la demande – vous recevrez un e-mail qui vous dira si votre requête pour un visa a été acceptée ou refusée. Le demandeur doit impérativement imprimer cet e-mail et le présenter lors de son arrivée sur le territoire indien. Il est important de noter que la plupart des compagnies aériennes ont pris habitude de contrôler ce document à l’embarquement car tout rapatriement se fera à leurs frais. Ceux n’ayant pas de visa ou ayant des demandes e-visa « en attente » ne seront pas autorisés à embarquer.

A votre arrivée sur place dans l’un des aéroports ou ports maritimes où le e-visa est accepté, suivez le fléchage vers les comptoirs dédiés au e-visa. Vous y présenterez une copie de votre e-mail d’acceptation, votre passeport avant de vous faire relever les empreintes. Ensuite, vous obtiendrez les tampons qui font office de visa.

Il existe 28 aéroports et 5 ports maritimes éligibles à l’e-visa où vos données biométriques seront saisies par les autorités de l’immigration indienne à votre arrivée. Ces aéroports sont ceux de Delhi, Mumbai, Chennai, Mangalore, Amritsar, Gaya, Jaipur, Bengaluru, Hyderabad, Cochin, Visakhapatnam, Madurai, Bhubaneswar, Port Blair, Pune, Nagpur, Coimbatore, Lucknow, Trichy, Varanasi, Calicut, Bagdogra, Guwahati, Chandigarh, Kolkata, Thiruvananthapuram, Goa, Ahmedabad. Les ports concernés sont ceux de Cochin, Mangalore, Mumbai, Chennai et Mormugao (Goa).

Pour certains territoires soumis à des restrictions tels que le Sikkim, vous aurez toutefois besoin d’un visa classique ou alors il vous faudra faire une demande de permis auprès des autorités concernées pour une autorisation de voyage car l’e-visa n’y donne pas accès. De plus, l’e-visa permet d’entrer sur le territoire indien par la voie aérienne ou maritime. Si vous vous y rendez par voie terrestre, il vous faudra un Regular visa. Toutefois, la sortie du territoire peut se faire par voie terrestre.

L’éligibilité à l’« e-visa » dépend de plusieurs facteurs. Il concerne les séjours touristiques, les déplacements d’affaires ou les voyages pour raisons médicales.